Situation actuelle

Situé sur les crêtes de la magnifique vallée du Clos du Doubs (JU), le village d’Epiquerez est doté d’une richesse patrimoniale rare : des citernes en pierres sèches. Erigées sur un plateau pauvre en source et dénué de rivières, les citernes d’Epiquerez, d’aussi loin que les habitants se souviennent, il y a toujours eu de l’eau dans les citernes d’Epiquerez, même en période de sécheresse. En assurant ainsi l’alimentation en eau de leur communauté et celle de leurs troupeaux, les générations précédentes ont fait preuve d’un savoir-faire admirable.

Situation 9 citernes restantes
Situation 9 citernes restantes

Ces citernes, ou chambres de captage, sont toutes construites en maçonnerie de plan circulaire ou rectangulaire. Selon le plan cadastral de 1854, le village d’Epiquerez comptait jadis 16 citernes alimentées par l’eau de fond. C’est à partir de la création du Syndicat des Eaux du Clos du Doubs (SEC), en 1965 qu’elles ont été délaissées et tendent à disparaître puisqu’il n’en reste plus que 9 à ce jour dans le village. Ces vestiges uniques font pourtant partie du patrimoine jurassien.

Plan de la commune des Piquerez en 1854 avec l'emplacement des 16 citernes
Plan de la commune des Piquerez en 1854 avec l’emplacement des 16 citernes (points verts)

Conscient de leur importance notamment historique, M. Jeanbourquin avait fait des citernes l’objet d’une question orale au Parlement Jurassien en 2005 (annexe I). Le Gouvernement Jurassien répond être favorable à la préservation de ce patrimoine, ce que confirme toujours aujourd’hui l’Office Cantonal de la Culture.